RÉALISATIONS

 

 

Asile LGBT Genève

Recherche-action : accueil des réfugié-e-s LGBTI à Genève

Réalisation : Anne Arvy
Période : 01.01.2016 — 31.12.2018
Mandant : Coordination asile.ge en partenariat avec la Fédération Genevoise des Associations LGBT
→ Domaine : Asile et migration
→ Prestation : Enquête-action

Site internet

 
 
 

En 2016, cette recherche-action auprès des personnes LGBTI relevant du domaine de l’asile a eu pour objectifs : d’identifier les personnes LGBTI relevant du domaine de l’asile à Genève et leurs besoins ; d’élaborer et mettre en œuvre de manière conjointe et concertée des actions efficaces visant à l’amélioration de leurs conditions d’existence ; de favoriser le développement de ces bonnes pratiques auprès de l’ensemble des acteurs-trices en lien avec cette population.

Le projet est mené sur la base de l’intervention sociale communautaire.

Il s’agit de favoriser et valoriser la participation des personnes LGBTI dans l’asile elles-mêmes à toutes ses étapes : réflexion collective sur leurs besoins, expression de leurs priorités, prises de décision quant aux actions les plus aptes à y répondre, participation active à leur mise en œuvre, évaluation des actions et du projet.

 
 

 

La gestion de la faune « chassable » dans le développement durable

Des aspects sociaux, économiques et environnementaux interdépendants

Réalisation : Manue Piachaud
Période : 01.03.2015 — 30.01.2017
Mandant : Bruellan SA
→ Domaine : Territoire, mobilités et habitats
→ Prestation : Enquête-Action

 
 
 

Ce projet étudie les effets globaux du type de gestion de la faune dans le canton de Genève. Il analyse à la fois les aspects financiers et écologiques de cette pratique et les représentations des différents groupes de citoyen-ne-s (agriculteurs-trices, forestiers-ères, villageois-e-s, chasseurs-euses, gestionnaires étatiques, citadin-e-s, protecteurs-trices de la nature et des animaux, amoureux-ses de grand air).

 
 

 

Bureau de l’Intégration des Étrangers

Dispositif d’évaluation de la journée de bilan du Programme d’Intégration Cantonale (PIC) organisée par le Bureau de l’Intégration des Étrangers (BIE)

Réalisation : Zoé Deuel, Vesna Filipovic, Bastien Birchler, Aurélien Petzold, Damien Moulin, Sarah Ducret, Luna De Almeida, Valentina Ramelli
Période : 16.04.2016
Mandant : La Roseraie
→ Domaine : Asile et migration
→ Prestation : Évaluation

 
 
 

A l’occasion d’une journée d’ateliers organisés par le Bureau de l’Intégration des Étrangers, EnQuêtes a été mandatée, afin de procéder à une évaluation de la journée.

Un dispositif inédit de 8 enquêteurs-trices a été déployé afin de suivre le déroulement des 4 ateliers thématiques. Dans chacun d’eux, un-e enquêteur-trice devait se focaliser sur le contenu des échanges qui ont eu lieu durant cette journée.

Un-e autre enquêteur-trice, observateur-trice, cette fois, était chargé-e d’observer le déroulement de l’atelier, les dynamiques qui se mettaient en places, les enjeux qui se dessinaient, au-delà du verbe notamment.

Ce dispositif a permis d’analyser en temps réel cette expérimentation du BIE.

 
 

 

Jeunesse en ville de Genève

Diagnostic en vue de la formulation d’une politique de la jeunesse en ville de Genève.

Réalisation : Vesna Filipovic
Période : 01.04.2016 — 31.10.2016
Mandant : Service de la jeunesse du Département de la cohésion sociale et de la solidarité, Ville de Genève.
→ Domaine : Ville et action sociale
→ Prestation : Étude exploratoire

 
 
 

Après 15 ans de démarche empirique d’une politique jeunesse en Ville de Genève, la volonté a été exprimée de poser noir sur blanc des lignes directrices pour celle-ci pour les années à venir.

EnQuêtes a été mandatée afin de faire le point sur ce qui a été réalisé jusqu’à présent (méthodes, moyens, domaines d’application, etc.), sur ce qui peut se faire ailleurs et pourrait être source d’inspiration, et d’évaluer les besoins actuels des jeunes (15-25 ans en moyenne).

Ce travail qui fait l’objet d’un premier mandat servirait à organiser une journée de réflexion inspirée de la formule imaginée par le BIE (objet du second mandat).Des principes directeurs pour une politique jeunesse en Ville de Genève pourraient ensuite être rédigés, qui tiendraient compte des points de vue et réalités des différents acteurs impliqués en matière de « jeunesse ». Un rapport a été rendu suite l’évaluation demandée, mais un changement de direction dans le service concerné a abouti à une suspension de cette démarche.

 
 

 

Réparer plutôt que jeter

Enquête : campagne « Réparer plutôt que jeter » du service Agenda 21

Réalisation : Bastien Birchler
Période : 28.11.2016 — 20.12.2016
Mandant : Service agenda 21 de la ville de Genève
→ Domaine : Ville et action sociale
→ Prestation : Évaluation

 
 
 

Ce rapport est le résultat d’une enquête réalisée auprès de commerçant-e-s établi-e-s à Genève et participant à la campagne « Réparer plutôt que jeter » initiée par le service Agenda 21 et la section genevoise de la Fédération Romande des Consommateurs. Des entretiens ont été menés avec 24 commerçant-e-s effectuant des réparations dans 7 secteurs d’activité différents.

L’objectif de la présente enquête était de faire un point sur cette campagne et recueillir l’avis des commerçant-e-s sur celle-ci.

Des informations ont par ailleurs été collectées en cours de route afin de renseigner quelques-unes des caractéristiques propres à cette activité de réparation en fonction des secteurs d’activité.

 
 

 

Eldorados rêvés et révélés

Animation d’un dispositif durant la journée “Eldorados rêvés et révélés : destination vivre ensemble” au Théâtre de la Parfumerie.

Période : 25.09.2015
Mandant : La Roseraie
→ Domaine : Asile et migration
→ Prestation : Évaluation

 
 
 

EnQuêtes a été mandaté par le centre d’accueil de la Roseraie pour animer les ateliers organisés lors de cette journée et récolter la parole des participant-e-s. Ceux et celles-ci, des professionnels travaillant dans le domaine de l’asile et de la migration, ont été invité-e-s à partager leurs regards sur le phénomène migratoire vu depuis sa perspective genevoise.

Les enquêteurs-trices ont donc animé les discussions qui se sont déroulées en groupe de 6 à 8 participant-e-s. Ils ont mis au point un dispositif permettant d’une part de récolter le contenu des échanges et d’autre part, d’interroger les dynamiques sociales à l’œuvre lors de cet événement.

 
 

 

Pratiques culturelles du territoire Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle et canton du Jura

Étude sur les pratiques culturelles des habitants du territoire transfrontalier formé par l’aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle et la République et Canton du Jura.

Réalisation : Vesna Filipovic et Bastien Birchler
Période : 01.01.2015 — 31.12.2015
Mandant : AnthropoLinks (France) pour le Syndicat mixte de l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle (SMAU)
→ Domaine : Pratiques culturelles
→ Prestation : Recherche-action

 
 
 

En 2015, EnQuêtes a collaboré avec l’institut d’anthropologie français AnthropoLinks pour la réalisation d’une étude sur les pratiques culturelles du territoire jurassien en France et en Suisse. Ce mandat a eu pour objectif de mieux comprendre la manière dont les habitant-e-s s’approprient l’offre culturelle régionale et la vivent, ainsi que d’observer les processus mis en place par les acteurs-trices politiques et le corps professionnel pour le développement de cette offre.

Cette étude a été le fruit d’une collaboration inédite avec un institut poursuivant les mêmes objectifs qu’EnQuêtes sur le territoire français.

Elle a permis d’estimer la cohérence entre la mise en place des politiques culturelles par les collectivités et son incidence sur la réalité quotidienne d’une région transfrontalière.

 
 

 

Évaluation du projet “Observatoire des stratégies marketing en matière de publicité, promotion et sponsoring en Suisse romande”

Réalisation : Florianne Charrière, en coll. avec Amal Tawfik.
Période : 24.02.2014 — 15.01.2016
Mandant : Ligues de la santé CIPRET-VAUD
→ Domaine : Territoires, mobilités et habitats
→ Prestation : Évaluation

 
 
 

EnQuêtes a été mandaté par le CIPRET-VAUD, membre des Ligues de la santé, pour évaluer leur projet « Observatoire des stratégies marketing en matière de publicité, promotion et sponsoring du tabac en Suisse romande » réalisé avec Addiction Suisse et le CIPRET-Fribourg. Ce projet a mis à disposition des acteurs-trices de la prévention du tabagisme et de la santé publique une documentation complète, systématique et scientifique sur les stratégies marketing utilisées par l’industrie du tabac en Suisse romande.

L’objectif de la recherche réalisée par EnQuêtes était de poser un regard sur la réalisation du projet, tant d’un point de vue du processus que des résultats et d’en évaluer la pertinence, l’efficacité et l’efficience. La recherche s’est déroulée en trois phases.

Une évaluation prospective a pu mettre en évidence les besoins et les attentes des différents acteurs-trices de la prévention et orienter au mieux la poursuite du projet.

Une évaluation de bilan a ensuite eu lieu afin d’évaluer la qualité du projet (mise en œuvre et résultats) et de donner quelques pistes en cas de poursuite ou reconduite du projet. Enfin, une évaluation post-projet en a mesuré les impacts dans la sphère de la prévention professionnelle et du public en général.

 
 

 

Assembler son quotidien sur la route

Une ethnographie de l’habiter mobile contemporain

Réalisation : Maude Reitz
Période : 01.10.2012 — 30.09.2016
Mandant : FORUM VIES MOBILES, Paris
→ Domaine : Territoires, mobilités et habitats
→ Prestation : Enquête-action

 
 
 

Sur la base d’une enquête de terrain multi-sites réalisée sur un peu plus de deux ans en France auprès d’habitants vivant de manière permanente dans des véhicules aménagés, ce travail visait à rendre compte des caractéristiques et du fonctionnement d’un mode d’habiter particulier pris dans les mutations économiques, sociales et urbaines contemporaines.

Cette recherche de thèse a été réalisée au sein du programme doctoral « Architecture et sciences de la ville » de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Elle s’inscrivait dans le projet de recherche interdisciplinaire « no land’s man : enquête sur les pratiques et les valeurs d’un peuple invisible » mené en collaboration avec l’architecte Sophie Greiller et le photographe Ferjeux van der Stigghel, sous la direction du sociologue Yves Pedrazzini (LaSUR/EPFL).

 
 

 

Enquête-action pour la FCLR

Enquête-action pour la Fédération des Centres de Loisirs et de Rencontres

Réalisation : Florianne Charrière, Ignacio Cardoso et Stella Cocchi
Période : 01.11.2012 — 31.03.2013
Mandant : Fédération des centres de loisirs et de rencontres (FCLR)
→ Domaine : Pratiques culturelles
→ Prestation : Enquête-action

 

 
 
 

La Fédération des centres de loisirs et de rencontres (FCLR) est une association qui regroupe 44 associations membres. Les comités de ces associations, en collaboration avec les professionnel-le-s de l’animation socioculturelle, gèrent les Maisons de quartiers, Centres de loisirs et de rencontres, Jardins Robinson et Terrains d’aventures, sur le territoire cantonal (à ce jour, l’ensemble des associations de centres compte 350 membres de comités actifs et environ 2’500 bénévoles).

Avec l’intention de redynamiser son action et de fluidifier la communication inter-associative, la FCLR a souhaité se pencher sur les liens entre ses associations membres et l’organe faîtier.

L’enquête-action qui en découle consiste en une étude approfondie de l’ensemble associatif ainsi qu’en propositions de développement stratégique et de nouvelles pistes d’actions. En revisitant les méthodes de l’anthropologie appliquée, l’étude pose un regard neuf sur les mécanismes fédératifs. Elle se penche sur les pratiques des acteurs-trices associatifs-ives et s’interroge sur leur représentation des structures et des fonctionnements actuels afin d’en faire émerger les types de liens et leur perception par les différents acteurs-trices. Valorisant une approche participative, les enquêté-e-s participent activement au processus de recherche en prenant part à des entrevues ou forums-débats. Ils discutent et développent ensemble des nouvelles stratégies d’action.

 
 

 

Besoin et pratiques sportives

Connaissance des publics sportifs des infrastructures de la Ville de Genève

Réalisation : Aurélien Petzold, Raphaël Rey
Période : 01.07.2013 — 31.10.2013
Mandant : I-Consulting SA
→ Domaine : Ville et action sociale
→ Prestation : Enquête-action

 

 
 
 

Le Département de la culture et du sport de la Ville de Genève, propriétaire et administratrice d’un grand nombre d’infrastructures sportives, a fait appel à la société lausannoise I-Consulting pour évaluer l’état général de celles-ci : vétusté des bâtiments, conformité aux normes, praticabilité des sports, etc. Ce mandat a été complété, à la demande
d’I-Consulting, par une recherche menée par EnQuêtes portant sur les usages que les utilisateurs-trices font des infrastructures sportives et sur leurs attentes à l’égard de celles-ci.

L’enquête s’est composée d’entretiens semi-directifs, de questionnaires et d’observations sur site.

Parmi les résultats obtenus, il est apparu que l’anthropologie peut s’avérer d’une grande richesse pour une planification des infrastructures sportives davantage adaptée à l’usage fait par les utilisateurs et les utilisatrices.

 
 

 

Connaissance des publics des Musées genevois

Réalisation de micros-trottoirs

Réalisation : Lilo Wullschleger, Stéphane Morey
Période : 01.07.2013 — 31.10.2013
Mandant : Département de la culture et du Sport, Ville de Genève.
→ Domaine : Pratiques culturelles
→ Prestation : Approche audio-visuelle

 
 
 

Dans le cadre d’une enquête de grande envergure des musées de la Ville de Genève visant à affiner la connaissance de leurs publics, deux anthropologues visuels d’EnQuêtes ont réalisé une série de micro-trottoirs auprès des habitant-e-s de la ville, aussi bien public coutumier, visiteurs-euses ponctuel-le-s, que « non-public ».
 

Les questions posées ont cherché à montrer la place occupée par les musées dans la vie des Genevoises et des Genevois. Pour visionner ces micro-trottoirs, cliquez ici.

 
 

 

La caverne des marionnettes

Réalisation : Denise Wenger
Période : 01.2013 — 09.2013
Mandant : La caverne des marionnettes
→ Domaine : Pratiques culturelles
→ Prestation : Enquête-action

 
 
 

Denise Wenger a réalisé pour EnQuêtes un mandat émanant de La Caverne des marionnettes à la Chaux-de-Fonds. Celui-ci visait à restituer les années de pratique de la fondatrice de ce lieu, thérapeute par les marionnettes, aujourd'hui à la retraite.

La recherche s'est basée sur de longs entretiens qualitatifs. Elle a donné lieu à un premier texte de restitution.

 
 

 

Passerelle d'observation des publics

Expertise scientifique dans le cadre des travaux menés par la Passerelle d'observation des publics (POP)

Réalisation : Misha Piraud
Période : 01.06.2012 — 28.02.2013
Mandant : Département de la culture et du sport, Ville de Genève.
→ Domaine : Pratiques culturelles
→ Prestation : Évaluation

 
 
 

Dans une perspective d’état des lieux et de compréhension plus fine de la structure de ses publics, la passerelle d’observation des publics (POP) de la Ville de Genève œuvre à une description des publics de la culture et des pratiques culturelles de la population.

La POP a mandaté EnQuêtes en 2012 pour assurer le travail d’expertise scientifique et la coordination d’enquête.

L’Association EnQuêtes a opéré principalement dans la construction et l’analyse de données statistiques des publics et la mise en place des protocoles d’enquête dans les institutions culturelles du Département.

La mission comportait une part de veille documentaire et de recherches de partenaires scientifiques.

 
 

 

Pratiques culturelles des 15-25 ans

Réalisation : Misha Piraud, Fabrice Roman et Amal Tawfik
Période : 2011
Mandant : Département de la culture et du sport, Ville de Genève.
→ Domaine : Pratiques culturelles
→ Prestation : Enquête-action

 
 
 

Dans une perspective d’état des lieux et de compréhension plus fine des pratiques culturelles, l’enquête-test sur les «Pratiques culturelles des 15 -25 ans à Genève » décrit les relations que cette catégorie entretient avec les objets de culture. La recherche est née d’un triple constat des institutions culturelles de la Ville de Genève: l’absence de données sur les pratiques culturelles à Genève – et a fortiori celles des jeunes ; les fréquentations des dispositifs muséaux donnent à voir une surreprésentation de femmes et de personnes plus âgées (données POP) ; enfin, les jeunes interrogés dans les musées sont plutôt domiciliés en dehors de Genève, dans d’autres villes d’Europe (données POP).

 

A la croisée de la sociologie et de l’anthropologie des pratiques culturelles, l’enquête offre une analyse des pratiques culturelles des jeunes – comprises comme incluant pratiques effectives d’acteur-trice, de spectateur-trice et représentations en matière de culture et de légitimité.

En comparant activités culturelles effectives et représentations, L’étude met à jour les congruences et tensions entre ces deux dimensions constituantes des pratiques.

 
 

 

État de l’art créatif sur la mobilité

Réalisation : Hanja Maksim
Période : 01.10.2012 — 31.12.2012
Mandant : Laboratoire de sociologie urbaine (LASUR), EPFL.
→ Domaine : Territoires, mobilités et habitats
→ Prestation : Enquête-Action

 
 
 

Ce projet de recherche est le fruit d’une collaboration entre le Laboratoire de Sociologie Urbaine (LasSUR) de l’EPFL et le Forum Vies Mobiles. Il a pour objectif de réaliser un état de l’art créatif sur des thèmes choisis dans le domaine de la mobilité : les façons d’habiter la mobilité, ses dimensions territoriales et ses imaginaires. Que sait-on des changements récents de nos sociétés face à la mobilité ? Quel bilan peut-on tirer de cette dernière décennie et comment peut-on faire dialoguer la recherche avec les usagers-ères et les artistes ? Pour y répondre, il s’agit d’établir une synthèse de l’état des connaissances scientifiques dans les thèmes retenus afin d’en identifier les problématiques porteuses.

Les résultats permettront de tirer un bilan sur ce que l’on sait de ces changements récents et d’offrir des outils conceptuels et théoriques en vue de nouvelles applications empiriques. Ils faciliteront la mise en place de montages originaux, par leur dimension expérimentale, à l’image d’une collaboration effective entre chercheurs, artistes ou usagers-ères notamment.

En intégrant les dimensions artistiques à celles scientifiques et de l’expertise, il s’agit de remettre l’accent sur le poids de l’imaginaire et de l’émotion et de réintroduire la dimension sensible et artistique pour repenser l’action et les projets à venir dans le domaine de la mobilité.

 
 

 

Et Chandieu fût…racontée par ses proches

Documenatire sur l’arrivée de l’école de Chandieu dans son quartier

Réalisation : Bastien Birchler
Période : 01.10.2016 — 31.10.2016
Mandant : Maison de quartier des Asters et Service des écoles
→ Domaine : Territoires, villes et habitats
→ Prestation : Approche audio-visuelle

Lien vidéo

 
 
 

L’histoire commence avec l’arrivée d’un nouveau quartier, ou plutôt “écoquartier”. Ce quartier, c’est Chandieu. Situé entre le quartier des nations, qui abrite les organisations internationales ainsi que de nombreuses ambassades, et le quartier plus populaire de la servette. Chandieu est un périmètre sur lequel se trouvaient de nombreuses usines qui ont périclité dans les années…. . Il y reste l’emblématique usine … reconvertie en lieu accueillant des ateliers d’artistes : Motatom. Face à ce témoin du passé industriel ont été construits des immeubles colorés formant le cœur de l’éco-quartier et répondant aux noms poétiques de “corail” ou “bambou”.

Voici pour le contexte dans lequel vient s’implanter l’école primaire de Chandieu. A l’occasion de son inauguration, Des consultations ont eu lieu auprès des enfants afin de recueillir leurs impressions, sentiments quant à leur nouvelles école. Mais une école, ça bouleverse un quartier et les acteurs-trices préoccupé-e-s du lien social dans le quartier ont voulu en savoir plus sur les perceptions de ce nouveau venu dans le quartier par les parents d’élève d’une part et aussi le voisinage.

 
 
 

 

Ethnovidéographies d’un quartier en mutation

Ateliers de réalisation audiovisuelle dans le quartier de la Jonction

Accompagnement : Bastien Birchler & Pauline Julier
Période : 01.10.2016 — 20.02.2017
Partenariat : Musée d’ethnographie de Genève (MEG)
→ Domaine : Territoires, villes et habitats
→ Prestation : Approche audio-visuelle

Lien vidéo

 
 
 

Cet atelier est né d’une collaboration entre l’anthropologue Bastien Birchler et l’artiste cinéaste Pauline Julier. Cinq personnes ayant un lien avec le quartier de la Jonction (qu’ils y habitent, y aient habité, y travaillent ou simplement l’affectionnent) ont suivi une rapide formation / sensibilisation aux méthodes de l’ethnologue et de la cinéaste afin de réaliser un objet filmique rendant compte d’un aspect de leur quartier.

Cette “ethnovidéographie” d’un quartier au cœur de la ville de Genève et connaissant de rapides changement est à prendre comme une petite collection de 5 essais, fruit d’un travail d’observation de la part de 5 apprentis ethnographes à la caméra.

Par ailleurs, il résulte d’une collaboration entre EnQuêtes, le musée d’ethnographie de Genève (MEG) et le Fonds Municipal d’Art Contemporain (FMAC).

 
 
 

 

Consultation des élèves sur la fête des écoles en vue de son évolution

Accompagnement méthodologique à la mise en place d’un dispositif de consultation d’élèves

Accompagnement : Clara Barrelet & Bastien Birchler
Période : 01.04.2018 — 18.10.2018
Mandants : Service des écoles et institutions pour l’enfance (ECO), Département de la cohésion sociale et de la solidarité, Ville de Genève
→ Domaine : Ville et action sociale
→ Prestation : Évaluation

 
 
 

Le Service des écoles, qui a notamment pour mission d’organiser la « Fête des écoles » ou « Fête des promotions », se trouvait face à un défi : l’augmentation constante du nombre d’élèves posant différents problèmes. Des changements allaient devoir être amenés à cette fête décrite par beaucoup comme une tradition genevoise. Il fallait donc consulter les acteurs-trices concerné-e-s et donc les élèves. Le Service a mandaté EnQuêtes pour mener à bien une consultation de jeunes enfants.

L’objectif de ce mandat était d’accompagner la mise en place d’un dispositif de consultation auprès d’élèves de l’école primaire de la Ville de Genève. EnQuêtes a tout d’abord proposé un dispositif de consultation. EnQuêtes d’est ensuite chargée d’accompagner les professionnel-le-s du Service lors des premières consultations et de mener des séances d’appui méthodologique. L’accompagnement s’est poursuivi lors de l’analyse des données et a été conclu par une révision du rapport de consultation.

 
 

 

Rapport au logement des personnes au bénéfice du logement social

Réalisation : Maude Reitz en partenariat avec Mobil’homme
Période : 01.10.2018 — 31.11.2018
Mandant : Mobil’homme Sàrl
→ Domaine : Ville et action sociale
→ Prestation : Enquête exploratoire

 
 
 

Cette recherche de terrain visait à mettre en lumière les enjeux et les leviers de l’appropriation des logements par les bénéficiaires de logements sociaux à Genève. Elle s’inscrivait dans une large étude lancée en 2018 par l’Association pour la création de logements sociaux innovants ayant pour but de mieux connaître le fonctionnement du logement social à Genève. Un premier volet, quantitatif, était piloté par Luca Pattaroni du laboratoire de sociologie urbaine (LaSUR) à l’EPFL.

Un second volet, qualitatif, a été attribué au bureau d’études et de recherches Mobil’homme (Lausanne). EnQuêtes s’est joint en sous-traitance pour réaliser des observations in situ dans les immeubles et les espaces communs ainsi que des visites commentées avec les concierges. Six immeubles ou groupes d’immeubles ont été investigués au cours de la recherche, couvrant une grande diversité typologique et historique représentative du logement social à Genève.